Argos Wityu cède sa participation dans Kermel à Barclays Private Equity France

Argos Wityu cède sa participation dans Kermel à Barclays Private Equity France

Argos Wityu cède sa participation dans Kermel à Barclays Private Equity France green_squares


Les fonds d’investissement Euroknights IV, conseillés par Argos Wityu, annoncent la cession de la majorité du capital de KERMEL à Barclays Private Equity France, qui devient, aux côtés de l’équipe de management, l’actionnaire de référence du groupe. Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. Grâce à sa fibre Kermel®, la société KERMEL est le leader européen sur le marché des fibres aramides pour vêtements de protection contre la chaleur et les flammes.

La fibre Kermel® est utilisée pour deux applications différentes :

  • dans les tenues de protection des sapeurs-pompiers, des équipages des blindés et des forces de maintien de l’ordre,
  • dans les vêtements de travail pour les industries à risques (pétrochimie, sidérurgie, verrerie, électricité…). Depuis son origine, la fibre Kermel® est produite sur le site de Colmar, où se trouve le siège social de la société.
Après cinq années d’une collaboration efficace avec le management de Kermel, les fonds conseillés par ARGOS WITYU viennent de passer la main à BARCLAYS PRIVATE EQUITY, qui entend poursuivre la stratégie de croissance et faire passer le groupe à un leadership mondial sur le marché de la protection et de la sécurité. Les fonds conseillés par ARGOS WITYU restent toutefois actionnaires minoritaires du groupe. “Lorsque nous avons repris Kermel, la société avait un potentiel considérable, mais non exploité. Ensemble, nous avons défini des objectifs précis et apporté les ressources nécessaires à leur atteinte. La société a ainsi conquis des parts de marché et consolidé sa position de leadership en Europe. Cette transaction est un bel exemple d’un LBO bien mené, qui a apporté de la valeur pour tous ”, a dit Cédric Bruix, Associé chez ARGOS WITYU. “Au début vous êtes pris par surprise,” commente Markus Schwyn, directeur général de la société, “lorsqu’on vous informe de la procédure de quitter le groupe. Mais très vite vous arriverez au constat implacable qu’il vaut mieux se tourner vers une solution permettant d’accompagner la société dans sa croissance. Nous avions besoin d’investir rapidement afin d’étendre notre capacité de production et de recruter en Recherche & Développement ainsi que dans le domaine de la vente et du marketing tandis que la maison mère avait d’autres priorités. L’arrivée du groupe de capital-investissement ARGOS WITYU a totalement changé la donne.” La sensation, se souvient le DG, “était comme si tout se débloquait d’un coup. Avec une opération conclue milieu 2002, nous pouvions aussitôt accélérer nos investissements, nous avons recruté du personnel dans les fonctions R & D et achats et avons étoffé notre force de vente.”

L’Histoire :

En début d’année 2002, le groupe Rhodia souffre d’un endettement lourd et décide par conséquent de céder certaines activités. La société Kermel, alors membre de la division Performance Fibers de Rhodia, est mise sur la liste des désinvestissements. Le management de Kermel cherche un partenaire financier à même de structurer une reprise qui permettrait à la société de poursuivre sa politique d’innovation et de croissance, alors obérée par les restrictions budgétaires imposées par le Groupe. La transaction est structurée par Argos Wityu en collaboration avec Rhodia et avec les établissements financiers de manière à permettre une transition efficace et donner à la société les moyens financiers de sa croissance. Un nouveau manager, Venkatesh Tulluri, au profil international, vient renforcer l’équipe de direction déjà en place.

Sous l’égide d’Argos Wityu, le management a mené à bien les objectifs fixés lors de la reprise selon trois axes majeurs :

  • Des innovations fortes dans le domaine des vêtements de protection, en proposant de nombreuses solutions innovantes réalisées à partir de la fibre Kermel®, notamment à destination des industries pétrochimiques et gaz ainsi que dans le domaine des utilités électriques.
  • De nouvelles applications techniques dans le secteur industriel grâce à la nouvelle fibre Kermel® Tech, notamment destinée à la fabrication de filtres ou de papiers d’isolation électrique.
  • Une politique active de diversification géographique en renforçant le développement de la société vers l’Asie ainsi qu’en Amérique du Nord, terrain de jeu de son principal concurrent.

Parmi les résultats atteints :

  • La période 2002-2006 a été l’occasion d’une accélération des investissements dans l’actif industriel : la moyenne annuelle des investissements de la société sur la période 2002-2006 est plus de 2 fois supérieure à la moyenne des investissements sous l’ère Rhodia. Un investissement important a été notamment réalisé au cours de l’année 2006 avec la construction d’un bâtiment «matières premières» majeur pour l’avenir de l’entreprise et de sa compétitivité.
  • Les effectifs de l’entreprise ont progressé de plus de 12% sur la période, notamment du fait du renforcement de sa force commerciale à travers le monde.
  • La participation des salariés aux résultats de l’entreprise représente aujourd’hui 1.5 à 2 mois de salaires, tirée par la croissance des revenus et des résultats, alors qu’elle était quasi inexistante en 2001.
  • Le chiffre d’affaires a progressé de 13 M€ en 2001 à 25 M€ en 2006.

Participants à l’opération :

Vendeur :

Argos Wityu : Guy Semmens, Cédric Bruix
Conseil vendeur : Altium Capital (Christian Wipf, Thierry de Sépibus)
Avocats : Jean-François Pourdieu, Sandra Benhaïm (DE PARDIEU BROCAS MAFFEI)

Acquéreur:

Barclays Private Equity : Guillaume Jacqueau, Julie Lorin, Grégoire Schlumberger pour Barclays Private Equity France.
Avocats : Vincent Libaud, Nada Sbaï, Marie-Laure Pichard (HPML).
Financement senior : Valérie Benquet, Marion Faye, Virginie Bertrand (CIC).
Financement mezzanine : Jean-Pascal Ley (IFE).

A propos d’Argos Wityu :

Créé en 1989, Argos Wityu est un groupe de capital-investissement européen indépendant établi à Paris, Genève et Milan. Argos Wityudéveloppe une stratégie d’investissement originale axée sur la reprise d’entreprises qui requièrent une implication particulière des actionnaires financiers aux côtés du management (MBI, spin-off, réorganisation, build-up). Les interventions d’Argos Wityu portent sur des entreprises de taille moyenne (20 à 400 M€ de CA), dans lesquelles les fonds gérés par Argos Wityu (> 400 M€) prennent des participations majoritaires, pour un montant par transaction compris entre 10 et 50 M€. Les entreprises doivent bénéficier d’une position forte sur leur marché et d’un réel potentiel de croissance : Argos Wityu préfère en effet développer une stratégie de création de valeur privilégiant la croissance à l’effet de levier. Argos Wityu a ainsi signé des opérations telles que Buffet Crampon, Groupe Roc-Eclerc, Oxbow, Du Pareil au Même ou Kermel en France, Sparco et CH&F en Italie, et Maillefer et ORS en Suisse. En 2006, le groupe a réalisé le closing du fonds Euroknights V à 267M€ qui a permis plusieurs acquisitions depuis le début de l’année en cours.
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site www.argos-soditic.com

Contacts presse :

Rouge le Bureau
Laurence Le Gouic-Parot
Tél. : 01 42 26 99 00 / Fax : 01 42

 

Share Button