Argos Wityu reprend Alkan de MBDA France

Argos Wityu reprend Alkan de MBDA France

Argos Wityu reprend Alkan de MBDA France green_squares


Argos Wityu annonce le rachat en LBO de la société Alkan, filiale de MBDA France spécialisée dans les systèmes d’emport et d’éjection. MBDA France avait repris la société en 1996 et, après lui avoir accordé son soutien pendant 10 ans, souhaite aujourd’hui se concentrer sur son coeur de métier, les systèmes de missiles.
Créée en 1923, Alkan développe et produit des équipements destinés à l’industrie aéronautique de défense. L’activité principale de la société est la conception de composants et de systèmes mécaniques complexes servant à emporter et/ou éjecter tous les accessoires amovibles des avions et hélicoptères : réservoirs de carburant, armes, caméras / appareils photo, bouées, etc. Les systèmes d’emport et d’éjection et les équipements terrestres, qui représentent 85 % des ventes, ont atteint €25 millions de chiffre d’affaires en 2006. Alkan assure le support de tous ses équipements auprès de ses clients et de ses utilisateurs finaux du monde entier. Le chiffre d’affaires d’Alkan, qui a doublé au cours des dix dernières années, est réalisé pour moitié en France et pour moitié à l’exportation. La société participe aux principaux programmes aéronautiques mondiaux et fournit des équipements pour plus de 35 types de plateformes dans plus de 50 pays, y compris les Etats-Unis (Bell et Sikorsky, fabricants d’hélicoptères). Parmi ses clients figurent la Délégation Générale pour l’Armement française et les forces armées de nombreux pays étrangers ainsi que des firmes aéronautiques internationales (telles que Dassault Aviation, Airbus, BAE Systems, Embraer, Eurocopter, Sogerma, Bell, Sikorsky, Saab), et des grands systémiers de défense (THALES, EADS, SAFRAN, MBDA, etc.).
L’acquisition par Argos Wityu offre pour Alkan de réelles perspectives de croissance et d’activité, liées au développement de nouveaux produits et à l’ouverture de nouveaux débouchés, notamment dans le secteur civil où le savoir faire d’Alkan peut trouver à s’employer. Son indépendance vis-à-vis de MBDA doit être un atout pour le développement des exportations directes et indirectes. La société peut également croître par l’achat d’autres entreprises du secteur aéronautique : Argos Wityu projette de créer à partir d’Alkan un pôle équipementier d’aérostructures civiles et militaires en fédérant plusieurs entreprises industrielles du secteur. Ces transformations devraient favoriser l’amélioration de la productivité et des marges.
Cette acquisition vient à un moment où le secteur aéronautique européen est en pleine consolidation. Ce mouvement d’ensemble est accéléré par la nécessité de créer des acteurs européens, y compris au niveau des sous-traitants, ainsi que par la concentration des acteurs majeurs sur leurs métiers de base. De plus, la construction d’une industrie européenne de l’armement est l’un des volets de l’élaboration d’une défense européenne commune. Les états européens cherchent à coopérer en matière de défense pour partager les coûts de développement des matériels militaires, bénéficier de séries plus importantes, et faciliter la conduite d’opérations militaires conjointes. Tout ceci explique l’accélération des opérations de fusion-acquisition.
Le Capital Investissement a un rôle primordial à jouer dans cette restructuration. La maturité de ce secteur en Europe en fait un acteur naturel de la création d’acteurs de taille moyenne dans l’industrie européenne d’aéronautique et de défense. Tandis que les grands équipementiers se concentrent sur leur coeur de métier à travers des cessions, et que les groupes industriels suivent la même logique de concentration ou n’ont pas les moyens financiers d’acheter, les fonds de Capital Investissement ont vocation à financer des build-ups dans la défense et l’aéronautique. En 2006, les fonds de private equity ont participé à cinq des transactions les plus importantes dans la défense et l’aéronautique.
Selon une étude de PricewaterhouseCoopers, l’activité de M&A du secteur a atteint 24 milliards d’euros l’année dernière. Armand Carlier (X-Mines) prendra la direction de l’équipe de management actuelle d’Alkan dans le cadre d’un BIMBO (Buy-in Management Buy-out : reprise par un manager extérieur associé aux équipes existantes) où les managers pourront investir au coté des fonds gérés par Argos Wityu. Ancien président d’Astrium puis de Matra Automobile, Armand Carlier est intervenu depuis trois ans sur plusieurs opérations de LBO en tant que conseil. Armand Carlier a déclaré : “Alkan dispose d’une expérience, d’un savoir faire et d’une réputation mondiales dans le domaine des pylônes, éjecteurs et déclencheurs équipant une très grande variété d’avions et d’hélicoptères. Alkan a vocation a prendre le leadership de la consolidation de ce secteur”.
Gilles Mougenot, Associé d’Argos Wityu, a déclaré : “Nous sommes heureux de participer, en tant qu’investisseurs, aux début de la construction d’une défense européenne indépendante, un enjeu tratégique majeur pour l’Europe. Le positionnement clé d’Alkan sur son marché et la qualité de son équipe de management nous ont convaincus que la société occupera une place privilégiée dans la nouvelle configuration de l’industrie européenne.”

À propos d’Argos Wityu :

Créé en 1989, Argos Wityu est un groupe de Capital Investissement européen indépendant établi à Paris, Genève et Milan. AArgos Wityu développe une stratégie d’investissement originale axée sur la reprise d’entreprises qui requièrent une implication particulière des actionnaires financiers aux côtés du management (MBI, spin-off, réorganisation, build-up). Les interventions d’Argos Wityu portent sur des entreprises de taille moyenne (20 à 400 M€ de CA), dans lesquelles les fonds gérés par Argos Wityu (400 M€) prennent des participations majoritaires, pour un montant par transaction compris entre 5 et 50 M€. Les entreprises doivent bénéficier d’une position forte sur leur marché et d’un réel potentiel de croissance : Argos Wityu préfère en effet développer une stratégie de création de valeur privilégiant la croissance à l’effet de levier. Argos Wityu a ainsi signé des opérations telles que Driver/Sitour, Buffet Crampon, Roc-Eclerc, Oxbow, Du Pareil au Même ou Kermel en France, Sparco et CH&F en Italie, et Maillefer et ORS en Suisse. En 2006, le groupe a réalisé le closing du fonds Euroknights V à 267M€ qui a permis plusieurs acquisitions depuis le début de l’année en cours.
Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site www.argos-soditic.com

Contact presse :

Madeleine Resener
Madeleine.resener@wanadoo.fr
Tél : 06 20 41 39 82

Argos Wityu : Gilles Mougenot, Louis de Lestanville, Louis Verdier
Avocats : Mayer Brown Rowe & Maw (Xavier Jaspar, Thomas Philippe)
Audit financier : Ernst & Young (Pierre Jouanne, Anne de Guiringaud, Marie Seiller)
Conseil en Stratégie : Roland Berger (Philippe Plouvier, Guillaume Boutillot)
Audit fiscal : Cabinet Arsène, Taxand (Frédéric Donnedieu de Vabres, David Chaumontet)
Audit environnemental : URS (Martin Hamann, Richard Sunner, Christian Lemaître)
Assurances : Grassavoye (Fabien Hucault)
Management : Wagram Finance (Paul Le Clerc)
Avocats :
KGA (Philippe Simon, Laura Paget)

Back to Archives

Share Button