L'Argos Index® mid-market

4ème trimestre 2019

01

Nouveau record historique à 10,3x l’EBITDA

Les prix payés sur le mid-market au 4ème trimestre reflètent le retournement des anticipations économiques en fin d’année :

  • Nouvel assouplissement de la politique monétaire des principales banques centrales (retour du Quantitative Easing)
  • Dissipation des craintes d’une prochaine récession mondiale, du fait de la bonne tenue de la croissance des Etats-Unis et des perspectives d’apaisement des tensions commerciales mondiales
02

Les prix payés par les acteurs stratégiques restent à un niveau élevé de 10,7x l’EBITDA

Graphique 2 – Valeur d’entreprise / EBITDA historique
Source : Argos Index© mid-market / Epsilon Research
03

La part des opérations aux multiples élevés s’accroit

Entre 2018 et 2019, la part des opérations aux multiples supérieurs à 20x l’EBITDA a été multipliée par près de 4.

Graphique 3 – Part des opérations aux multiples >15x l’EBITDA
Source: Argos Index© mid-market / Epsilon Research
04

Ecart toujours marqué coté / non-coté

L’écart témoigne de la dynamique propre du non coté depuis 2018, porté par le contexte micro-économique :

  • Attrait des investisseurs pour les actifs non-cotés
  • Accès facilité au crédit par les acquéreurs (fonds et grandes entreprises)
  • Nombre limité d’opportunités d’acquisitions sur le mid-market qui reste très concurrentiel
Graphique 4 – Comparaison entre les multiples mid-market cotés (1) et non cotés (payés par les acquéreurs stratégiques)
Source: Argos Index© mid-market / Epsilon Research / InFront Analytics
05

Activité M&A Europe mid-market en baisse en 2019 malgré un sursaut au 4ème trimestre

L’activité M&A mid-market de la zone euro augmente au 4ème trimestre de 30% en valeur comme en volume, portée par les grandes entreprises cotées qui restent très actives sur ce marché.

Les sociétés cotées, qui représentent 65% des acquéreurs stratégiques au 2ème semestre 2019, continuent de bénéficier d’un niveau record de trésorerie, qui a augmenté de 20% depuis 2013 selon Moody’s (1).

(1) Les sociétés non financières de la zone EMEA ont accumulé 1.085 Md€ de trésorerie à fin 2018 (Source: Moody’s in Les Echos, 10.09.2019)

Graphique 5 – Activité mid-market de la Zone Euro (15M€ – 500M€) en volume, par segments
Source: Epsilon Research / MarketIQ

Inscription à notre newsletter

* champs requis