Ce qui m’a tout de suite séduit chez Argos, c’est sa stratégie. Dans un marché européen du private equity midcap de plus en compétitif, nous osons sortir des sentiers battus pour trouver des opportunités d’investissement atypiques. Nous aimons les processus non conventionnels et les sociétés au potentiel sous-exploité. Puis nous mettons tout en œuvre pour débrider la croissance de nos participations aux côtés du management.

J’ai rejoint Argos en 2017 après trois ans de conseil en stratégie et des expériences en cabinets d’avocats et en banque d’affaires. Je suis diplômé d’HEC Paris et j’ai également obtenu un master en Droit des affaires de Paris-1 Panthéon Sorbonne.

En tant que directeur de participations chez Argos, mon rôle est de superviser les processus d’investissement et d’assister nos participations au jour le jour dans leur création de valeur.  

Plus qu’un simple slogan, notre choix d’une stratégie orientée vers les situations complexes est un vrai engagement de tous les jours. Avec chaque société que j’ai eu le privilège d’accompagner, les défis sont quotidiens, que ce soit avec Selmer, au potentiel gigantesque de transformation industrielle et commerciale, avec Efeso, une formidable aventure humaine, Maison Berger, un MBI avec des enjeux forts de digitalisation et de repositionnement marketing ou EPC, un groupe auquel la transition d’un actionnariat familial à un fonds professionnel offre la possibilité de libérer les énergies.

Ce qui me motive chaque jour, ce sont les relations de proximité et de confiance tissées avec les managers de nos participations. Les aider à traiter les enjeux opérationnels auxquels ils sont confrontés se fait par une approche très différente de ce que j’ai connu quand j’étais consultant : je ne me focalise plus sur des missions de court terme mais m’inscrit aux côtés du management dans un objectif commun de création de valeur à long terme.