Il s’agit de mettre ensemble toutes les différentes composantes d’une manière créative et originale, en faisant preuve de beaucoup de patience et de motivation dans le cadre d’un partenariat avec toutes les parties.

Argos accueille une équipe de personnes talentueuses et de haut calibre. Néanmoins, que ce soit en interne au sein des équipes comme en externe avec les sociétés de notre portefeuille, toutes nos interactions sont régies par notre valeur fondamentale qui est celle d’une réelle chaleur humaine et du respect à l’égard de tous.

Le travail en équipe est essentiel. L’atmosphère de travail chez Argos est agréable et amusante, ce qui est peut-être inhabituel dans une entreprise qui vise autant la performance. Pour nous, la performance est toujours synonyme d’effort collectif. Nous avons tous fait nôtre le proverbe africain qui dit : « Si tu veux aller vite, vas-y seul. Si tu veux aller loin, vas-y à plusieurs. »

Au fil des années, nous sommes devenus une entreprise de grande envergure et vraiment internationale. Nous avons toutefois réussi à garder nos racines locales dans chacun de nos bureaux et à maintenir un environnement de travail où les relations sont informelles, détendues et agréables.

Entré chez Argos en 2005, je suis chargé de co-diriger le bureau italien et de prêter mon appui aux autres associés pour les transactions transnationales et la direction de l’entreprise. Je représente Argos en Italie auprès des sociétés de notre portefeuille, des conseillers, des milieux d’affaires en général et même des pouvoirs publics, parce qu’en effet le capital-investissement peut avoir un impact social positif sur les économies locales et j’aime vraiment l’expliquer à nos responsables politiques et autorités de contrôle !

Je suis de nature curieuse : j’aime apprendre de nouvelles choses et sortir de ma zone de confort. Et j’apprécie le capital-investissement en raison de sa très grande diversité : à mes yeux, apprendre à connaître les entreprises en allant sur place pour comprendre comment tout cela fonctionne, c’est comme regarder chaque jour Discovery Channel !

C’est un métier difficile, mais qui permet de rencontrer beaucoup de gens remarquables, aux points de vue très divers. J’apprécie vraiment de voir que des entrepreneurs et des dirigeants, qui en savent toujours bien plus que nous sur les entreprises et les secteurs dans lesquels nous investissons, accordent beaucoup d’importance au dialogue qu’ils établissent avec nous et sont conscients de l’impact que nous pouvons avoir sur leur entreprise. J’aimer écouter, trouver un point de contact, gagner la confiance et motiver mes interlocuteurs, de manière à ce que nous puissions, ensemble, révéler des opportunités inexploitées dans leur entreprise.

Cela me plaît d’aider les entreprises à se développer, tant sur les aspects quantitatifs que qualitatifs. Ce qui est formidable, c’est que ces projets professionnels donnent souvent lieu à des échanges très riches sur le plan humain, même lorsqu’il existe des problèmes complexes. Nous sommes galvanisés par la volonté de trouver des solutions à ces problèmes, et d’un point de vue personnel, c’est vraiment gratifiant. Enfin, nous aidons les populations de nos pays en changeant les entreprises et l’impact qu’elles ont sur les économies locales.

En dehors du travail, je m’intéresse à la politique et j’aime beaucoup l’histoire contemporaine. Je prête bénévolement main-forte à des amis qui ont créé leur start-up et aussi à certaines organisations qui viennent en aide aux familles et enfants en difficulté. J’aime également le sport et en particulier la voile, qui est une métaphore parfaite de l’entreprise, parce que cela suppose de travailler en équipe, d’évaluer les changements dans l’environnement, de décider de la tactique, de la stratégie, des ambitions, et — surtout — d’y prendre du plaisir.