Geert : Lineas est l’un des principaux fournisseurs privés de fret ferroviaire et de solutions logistiques de porte-à-porte en Europe. Nous employons plus de 2 000 personnes et avons notre siège social à Bruxelles et des sites en France, en Italie, aux Pays-Bas et en Allemagne.

En tant que directeur général de Lineas, j’ai pour principale mission de conduire mon entreprise vers un objectif de croissance. Cette mission s’articule autour de trois éléments. Tout d’abord, convaincre les entreprises de choisir le rail plutôt que la route pour transporter leurs marchandises – pour des raisons liées au climat, à la mobilité et à la rentabilité. Ensuite, organiser l’ensemble de l’entreprise de manière à lui donner les moyens d’exécuter cette stratégie. Et, surtout : donner un but aux énergies de nos collaborateurs passionnés.

En 2009, notre entreprise, qui était une division de la Société Nationale des Chemins de fer Belges (SNCB), était menacée de faillite. Nous avons drastiquement restructuré et séparé l’activité de la SNCB pour constituer une entité juridique distincte.

En 2015, nous avions un EBITDA positif, mais devions nous adapter aux conditions d’un marché ouvert et renforcer notre bilan. Le capital de Lineas a été ouvert aux investissements financiers privés. Les investisseurs ont été peu nombreux à manifester leur intérêt ; c’est Argos qui a procédé à la privatisation en injectant des capitaux et en devenant l’actionnaire majoritaire.

Depuis l’arrivée d’Argos, notre principale réalisation a consisté à transformer une entreprise issue de la Société nationale des chemins de fer belges en un prestataire de services logistiques ferroviaires européen, avec pour conséquence une hausse du chiffre d’affaires et de l’EBITDA.
SNCB a choisi Argos parce qu’ils étaient capables de gérer toutes les complexités de la transaction et de construire une relation positive avec SNCB, l’actionnaire vendeur, et qu’ils avaient la confiance nécessaire pour investir dans une entreprise pas si ordinaire. Notre direction a été extrêmement soulagée quand nous avons trouvé une solution satisfaisante pour l’avenir de notre entreprise.
Gilles : À partir du moment où nous avons commencé à analyser la situation en 2015, nous avons établi une relation forte et transparente avec la direction en vue de bien comprendre les difficultés du groupe, les objectifs de transformation attendus et les solutions à apporter dans un environnement de transaction complexe. À cette époque, nous étions déjà pleinement convaincus de l’opportunité d’accompagner l’équipe dans sa stratégie clairement affirmée : devenir un fournisseur privé solide de solutions logistiques, contribuer fortement à la modernisation de l’activité de fret ferroviaire en Europe, et enfin mettre les clients et les besoins au centre des développements.
Geert : En sa qualité d’actionnaire confiant dans l’avenir de notre entreprise, Argos nous a soutenus activement – moi personnellement, l’équipe de direction et l’entreprise. Il s’agit d’une relation de confiance : en cas de problèmes, ils montent au créneau et nous soutiennent en trouvant des solutions et en entretenant constamment une relation très personnelle et participative. Cela répond parfaitement à la culture de notre entreprise et constitue un réel avantage pour l’équipe.
Gilles : En ce qui nous concerne, chaque difficulté ou opportunité rencontrée par Lineas est traitée par une équipe dédiée constituée de membres de la direction épaulés par des membres d’Argos. Jusqu’à présent, nous avons travaillé ensemble sur tous les sujets où notre appui pouvait être nécessaire, notamment l’activité, les ressources humaines, l’organisation, la croissance, l’innovation, la finance et la diversification. Cela nous aide vraiment de travailler de cette façon.
Geert : Argos a réellement pris le temps de comprendre notre vision et la direction vers laquelle nous souhaitions orienter l’entreprise, et nous soutient dans cette mission. Par conséquent, en plus des réunions formelles, il y a également de nombreux échanges personnels entre la direction et l’équipe d’Argos, ainsi qu’une écoute réciproque.
Auparavant, je pensais que les acteurs du capital-investissement se polarisaient uniquement sur les liquidités, et ne se souciaient pas vraiment des personnes qui étaient derrière, mais l’équipe Argos m’a prouvé le contraire. Bien sûr, ils examinent les chiffres, mais plus que ça, ils s’intéressent aux personnes qui sont derrière et à la manière dont ils peuvent les aider.
Gilles : L’activité de Lineas est sans équivalent et va au-delà des chiffres.
Geert : Avoir Argos à ses côtés représente une réelle opportunité de développement pour une entreprise. Et franchement, sans Argos, nous n’en serions pas là aujourd’hui

Si vous envisagez de nouer un partenariat avec Argos et que vous souhaitez en discuter directement avec moi, n’hésitez pas à me contacter  LinkedIn

Plus d’informations au sujet de cette société lineas.net