Argos Index®

LA rÉfÉrence MID-MARKET

Argos Index® 3ème Trimestre 2020

Partager

Principales Conclusions




Progression de l’Argos Index® à 10,1x l’EBITDA

L’indice retrouve son niveau de 2019. La pandémie de la Covid-19 a semblé reculer pendant l’été et le rebond de la croissance économique a été plus rapide que prévu au 3ème trimestre dans la zone Euro1. La hausse de l’Argos Index® est portée, dans ce contexte, par la reprise de l’activité M&A, des marchés actions à des niveaux records et les multiples élevés du haut du mid-market (valeur des fonds propres de 150 à 500M€) à 11,8x l’EBITDA.

Le retour de l’indice à un niveau élevé s’explique également par la part importante des opérations dans les secteurs épargnés par la crise. Ainsi 50% des opérations référencées le sont dans les secteurs de la santé et de la technologie.

1 The euro zone economy rebounded much more strongly than expected in the third quarter after the pandemic-induced slump in the previous three months – source: www.nasdaq.com

Argos Index® mid-market
Multiple médian EV/EBITDA sur 6 mois glissants
Source : Argos Index© mid-market / Epsilon Research




La hausse des multiples tirée par les acquéreurs stratégiques

Les prix payés par les acquéreurs stratégiques sont en hausse à 10,5x l’EBITDA. Les grandes sociétés cotées ont été actives sur le mid-market, représentant plus de 70% des acquéreurs stratégiques depuis le début de l’année. Elles bénéficient notamment de la remontée rapide des marchés actions1 et de leurs propres multiplesen progression de 9% à 8,5x l’EBITDA ce trimestre2.

Les multiples payés par les fonds d’investissement sont stables à 9,2x l’EBITDA dans un volume d’activité qui reprend au 3ème trimestre avec une hausse de 50% du volume d’opérations LBO par rapport au 2ème trimestre. Les fonds d’investissement, disposant d’un niveau toujours élevé de dry powder, ont rapidement repris leur rythme d’investissement.

1 L’indice EURO STOXX® TMI Small a repris 20% entre le 1er avril et le 30 septembre 2020
2EV/LTM EBITDA de 8,5x, Euro Zone listed mid-market companies (source : smallcaps.infrontanalytics.com)

Valeur d’entreprise / EBITDA historique
Source : Argos Index© mid-market / Epsilon Research




Baisse de la part des opérations aux multiples >20x l’EBITDA

La part des opérations aux multiples supérieurs à 15x l’EBITDA retrouve les niveaux enregistrés au deuxième semestre 2019. Cependant, la part des opérations aux multiples >20x l’EBITDA a très fortement décru.

Part des opérations aux multiples >15x l’EBITDA échantillon Argos Index™
Source: Argos Index© mid-market / Epsilon Research



La remontée des marchés actions ne suffit pas à réduire l’écart entre coté et non coté

Les opérations sur des sociétés non cotées continuent à profiter des interventions massives des banques centrales et des liquidités toujours plus importantes investies dans cette classe d’actifs1

Les multiples non cotés restent supérieurs aux muliples de sociétés cotées de 2 tours d’EBITDA. Cette différence, très marquée depuis 2 ans n’a pas été gommée par la remontée des marchés actions au 3ème trimestre.

1Les fonds européens de private equity disposent de 795Md€ sous gestion fin 2019, en hausse de 16% par rapport à 2018 et de 70% sur 5 ans selon « 2020 Alternative Assets in Europe », Preqin / Amundi

Sociétés cotées zone Euro mid-market  –
Argos Index® / acquéreurs stratégiques –

Comparaison entre les multiples mid-market cotés et non cotés (payés par les acquéreurs stratégiques)
Source: Argos Index© mid-market / Epsilon Research / InFront Analytics




Reprise de l’activité M&A Europe mid-market en volume au troisième trimestre 2020... mais qui reste en deçà de son niveau à la même période en 2019.

La hausse de l’activité M&A mid-market au 3ème trimestre de 40% en volume et 70% en valeur par rapport au 2ème trimestre est en ligne avec celle du marché M&A global1. Elle s’inscrit dans un contexte de rattrapage mais aussi de reprise de l’activité économique, plus rapide que prévue au 3ème trimestre2.

L’activité M&A n’a cependant pas retrouvé son niveau de 2019. Sur les trois premiers trimestres 2020, elle est en baisse de 13% en volume et 46% en valeur par rapport aux trois premiers trimestre 2019.

1 Rebond de l’activité M&A globale (en valeur), en hausse de 21% en Europe au 3e trimestre 2020 – Source: Refinitv/ Reuters
2 The euro zone economy rebounded much more strongly than expected in the third quarter after the pandemic-induced slump in the previous three months – source: www.nasdaq.com




L'Allemagne reste la région de la zone euro la plus active en termes d’acquisition de PME, suivie par la France et le Benelux

L’évolution de l’activité M&A mid-market entre les principaux pays de la zone Euro met en évidence plusieurs tendances :

  • L’Allemagne reste le pays le plus actif sur le M&A mid-market en représentant au 3ème trimestre 27% des opérations.
  • Stabilisation de la part de la France à 20% des opérations mid-market. La France reste moins active que l’Allemagne sur ce segment de marché, en raison notamment d’un plus faible poids des ETI dans son économie.
  • Erosion de la part du sud de la zone euro : l’Italie et la péninsule Ibérique représentent respectivement 6% et 8% des opérations mid-market au 3ème


Sans étonnement,  le marché M&A midcap s’est donc mieux rétabli dans les pays du nord de l’Europe, moins perturbés par la crise du Covid-19, que dans les pays du sud. Il agit comme un révélateur de la divergence des performances économiques des membres de la zone euro.

Argos Index® 3ème Trimestre 2020

Partager l'Argos Index®

Jean Pierre Di Benedetto

Managing Partner

ITALY

Giuseppe Bonsignore

COO

ITALY

Paris

Louis Godron

Managing Partner

FRANCE

karel Kroupa

Managing Partner

FRANCE

Gilles Lorang

Managing Partner

BENELUX

Coralie Cornet

Head of communications

FRANCE

Jacqui Darbyshire

Chief Financial Officer

FRANCE

Foodservice industry

Revennues : 50M€

FRANCE

Foodservice industry

Revennues : 40M€

ITALY

Foodservice industry

Revennues : 30M€

FRANCE