Argos Index®

LA rÉfÉrence MID-MARKET

Argos Index® 2e Trimestre 2022

Share

Main Conclusions




Baisse de l’Argos Index® à 10,0x l’EBITDA, de retour à son niveau de décembre 2021

L’Argos Index® est en retrait au T2 2022 à 10,0x l’EBITDA : la baisse est de 14% (1,6 point d’EBITDA) sur un an, depuis le point haut du T2 2021. Ce niveau reste toutefois élevé et correspond à la moyenne des 5 dernières années.

La correction de l’indice tient à l’évolution des prix du haut du marché – les multiples du lower mid market restants stables – et des prix payés par les acquéreurs stratégiques qui baissent très légèrement à 9.9x l’EBITDA. Cette baisse se reflète également dans la distribution des multiples : la part des opérations > 15x est, comme au T1, en net recul par rapport à 2021 quand celle des opérations < 7x progresse pour représenter 20% de l’échantillon.

L’évolution de l’indice est liée à celle de l’activité M&A mid market, dont les volumes reculent de 14% ce trimestre, et commence à être affectée par la nette dégradation du contexte politique et économique : installation d’une guerre longue en Ukraine, confirmation de la très forte montée de l’inflation après l’envolée des prix de l’énergie et des matières premières, hausse rapide des taux d’intérêt et chute de la croissance aux Etats-Unis et en Europe.

Cependant, l’impact de ce contexte très perturbé sur l’activité et les prix du mid market reste pour l’instant mesuré – plus que sur les marchés actions (1) et le marché M&A global (2), tous deux en forte baisse au 1er semestre 2022. Le mid market reste très concurrentiel et continue de bénéficier des flux de capitaux massifs vers le non coté.

(1) Baisse de 19.2% de L’EURO STOXX® TMI Small au S1 2022 (2) Baisse de 23% de l’activité M&A mondiale en valeur et de 16% en Europe par rapport à S1 2021 – Source : Refinitiv
Argos Index® mid-market Multiple médian EV/EBITDA sur 6 mois glissants Source : Argos Index© mid-market / Epsilon Research




Une légère baisse des prix payés par les acquéreurs stratégiques

Les multiples payés par les fonds d’investissement sont stables à 10.8x l’EBITDA ce trimestre, mais sont en baisse de 2 tours d’EBITDA par rapport au point haut du T2 2021.

L’activité de capital transmission mid market est en net recul ce trimestre (-20%), en particulier sur les opérations > 150M€ (-30%), liée à la dégradation progressive des conditions financières (taux, capacité d’emprunt) et la chute rapide des perspectives de croissance. Cependant les fonds continuent de bénéficier du stock record de capitaux à investir (1), les actifs non cotés bénéficiant toujours d’une forte rentabilité (2) : les fonds concentrent ainsi leurs investissements sur des actifs de qualité à des prix assez élevés mais stables.

Les multiples payés par les acquéreurs stratégiques ont légèrement baissé, à 9,9x l’EBITDA, leur niveau du T4 2021. Ils ont été affectés par la forte baisse des marchés actions (cf. 1.).

(1) 54% of LPs have increased their target allocations to private equity in the past two years, with only 10% reducing allocations – Coller Capital Global Private Equity Barometer, June 2022 (2) TRI de 12,2% sur 15 ans selon l’étude EY / France Invest de Juin 2022
Valeur d’entreprise / EBITDA historique Source : Argos Index© mid-market / Epsilon Research




Une part accrue d’opérations à des multiples < 7x

Les opérations aux multiples supérieurs à 15x l’EBITDA confirment au 2e trimestre 2022 leur recul amorcé au trimestre précédente : elles représentent 15% des opérations analysées, leur niveau pré-Covid.
Part des opérations aux multiples >15x l’EBITDA échantillon Argos Index™ Source: Argos Index© mid-market / Epsilon Research
La part des opérations aux multiples inférieurs à 7x l’EBITDA a progressé au T2 et représente 20% des opérations analysées.

Part des opérations aux multiples <7x l’EBITDA et >15x l’EBITDA échantillon Argos Index™

Part des opérations aux multiples >15x l’EBITDA échantillon Argos Index™ Source: Argos Index© mid-market / Epsilon Research




Baisse de l’activité M&A mid-market liée au recul des opérations LBO

L’activité M&A baisse de 14% en volume au T2 2022 par rapport au trimestre précédent, mais reste stable en valeur. Elle résiste mieux à la forte dégradation des perspectives économiques et financières que le marché M&A global, en baisse de 23% en valeur au 1er semestre (par rapport à 2021).

L’activité de capital transmission est en baisse plus marquée ce trimestre : de 19% en volume, 43% en valeur, en particulier sur les plus grosses opérations (la chute est de 30% sur les deals entre 150M€ et 500M€). En raison de la hausse rapide des taux et d’une moindre capacité d’emprunt pour des opéations de LBO ; les fonds deviennent ainsi plus sélectifs dans les opérations réalisées.

(1) Source: Refinitiv
Activité mid-market de la Zone Euro (15M€ – 500M€) en volume et valeur Source: Epsilon Research / MarketIQ
Les fonds de capital transmission sont moins actifs ce trimestre : leur part dans le M&A mid market est en recul marqué, en nombre d’opérations comme en valeur.
Taille moyenne des opérations divulguées – M&A Europe Zone Mid-Market Source : Epsilon Research / MarketIQ

Argos Index® 2e Trimestre 2022

Partager l'Argos Index®

Jean Pierre Di Benedetto

Managing Partner

ITALY

Giuseppe Bonsignore

COO

ITALY

Paris

Louis Godron

Managing Partner

FRANCE

karel Kroupa

Managing Partner

FRANCE

Gilles Lorang

Managing Partner

BENELUX

Coralie Cornet

Head of communications

FRANCE

Jacqui Darbyshire

Chief Financial Officer

FRANCE

Foodservice industry

Revennues : 50M€

FRANCE

Foodservice industry

Revennues : 40M€

ITALY

Foodservice industry

Revennues : 30M€

FRANCE